BORDJ EL WEB - Vous êtes chez vous

LE CARREFOUR DES CAVALIERS
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'Aspirant Maillot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 574
Localisation : Bordj
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: l'Aspirant Maillot   Mer 24 Oct - 14:21

Respectez ces français patriotes!


4 Avril 1956 :
Désertion de l’Aspirant MAILLOT : Henri Maillot était militant communiste, comme son père, employé au journal Alger Républicain. Il s’était rendu au Congrès des Jeunesses communistes de BUDAPEST. Octobre 1955, il est rappelé sous les drapeaux au 9ème BTA (Bataillon de Tirailleurs Algériens) à Miliana. Il cache ses opinions et appartenances politiques. Interrogé par son chef de bataillon, il affirmera ne jamais s’être rendu à Budapest et qu’il avait quitté la CGT en 1951. Il signe même une déclaration sur l’honneur attestant sa non-appartenance au PC. Avril 1956, son bataillon se transforme en 504ème Bataillon du Train, nécessitant la restitution des armes excédentaires à l’ERM d’Alger. Cette mission lui est confiée. Il s’entend avec le chef du PCA à Alger, le docteur HADJERES, pour lui livrer tout son chargement. Il amène son camion le 4 avril 1956 dans la forêt de Baïnem, où l’attend un comité d’accueil de trois militants. Après avoir neutralisé le chauffeur du camion, retrouvé ligoté, les quatre hommes chargent les armes dans une camionnette et rejoignent Alger, où le butin est entreposé dans une villa. L’affaire eut un grand retentissement. Le stock d’armes se composait de : 84 revolvers, 121 Pistolets Mitrailleurs, 58 fusils et des munitions. Maillot se réfugia ensuite à Alger, fut hébergé une nuit au presbytère de Saint-Joseph (Bab el Oued) par l’abbé SCOTTO, qui le mit à la porte quand il l’identifia, mais l’envoya quelques jours au presbytère d’El Biar, aux bons soins de l’abbé DESROUSSEAU. Ceci souligne l’amateurisme dans lequel cette action a été conduite. Le 7 Mai MAILLOT rejoint le "Maquis Rouge", constitué Abdelkader BABOU, Mohamed BOUALEM et Mustapha SAADOUN dans une grotte des Béni Boudouane près d’Orléansville. Ils reçoivent, grâce à la complicité de l’institutrice Marylise BEN HAIM, le renfort du sous-lieutenant déserteur Abdelhamid GUERAB, de Maurice LABAN (ancien des Brigades internationales). Leur effectif ne dépassa jamais huit hommes. Armés initialement de 4 vieilles armes, ils tuent un des chefs de village des Béni Boudouane, secteur du bachaga BOUALEM. Echappant à leurs poursuivants, ils se réfugient au douar Medjadja. Ayant reçu 20 armes du lot volé ils font une expédition punitive dans les Béni Rached où ils assassinent quatre "traîtres". Ils reviennent dans les Béni Boudouane. Le bachaga BOUALEM est prévenu. Les habitants capturent un ravitailleur qu’ils livrent au capitaine CONILL chef de SAS.

5 Juin 1956, MAILLOT et LABAN sont tués dans l’opération qui est rapidement montée par CONILL, avec la participation de la 2ème compagnie du 504ème BT à laquelle appartenait MAILLOT. GUERAB et BOUALEM réussissent à s’enfuir, ils seront arrêtés début septembre. Le PCF se démarquera "officiellement" de cette affaire mais on entendra régulièrement dire que MAILLOT est resté fidèles à ses idées et a accompli son devoir de patriote algérien.


le parti communiste Algérien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bordjmenaiel.com
 
l'Aspirant Maillot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel logo me conseiller vous pour maillot custom evan bourne ?
» maillot arbitre et joueur
» Célébrité la plus mémorable en maillot
» Maillot jaune rayé noir
» A quels idols le maillot de bain va t-il le mieux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORDJ EL WEB - Vous êtes chez vous :: Bouillon de culture :: Algérie actualités-
Sauter vers: