BORDJ EL WEB - Vous êtes chez vous

LE CARREFOUR DES CAVALIERS
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Algériens sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 574
Localisation : Bordj
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Des Algériens sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles   Mar 30 Oct - 15:25

Des Algériens sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles


Trente-et-un émigrés «sans-papiers» observent depuis bientôt 40 jours une grève de la faim dans la capitale belge, Bruxelles, pour revendiquer la régularisation de leur situation. 19 Afghans, 8 Marocains et 4 Algériens ont décidé d’occuper depuis plus d’un mois un local du stade Georges-Frêche à Evere, une localité bruxelloise, et mènent une grève de la faim pour dénoncer la précarité de leur situation et attirer, ainsi, l’attention des autorités belges, dans l’espoir d’obtenir une régularisation.
Ces «sans-papiers», qui sont pour la plupart à leur troisième ou quatrième grève de la faim, mènent leur action dans l’indifférence la plus totale de la part des politiques et de la presse belges, dénoncent-ils.
«Le directeur de l’Office belge des étrangers, Freddy Roosemont, est venu nous voir seulement deux fois, et ce qu’il nous propose ne règle pas notre problème de précarité», confient avec difficulté Smaïl et Abdelkader, deux grévistes algériens dont la santé se dégrade de jour en jour. Selon ces derniers, au lieu de les régulariser définitivement, le responsable belge leur a proposé de leur accorder, en première étape, un «statut de malade» qui leur confère un droit à un permis de séjour de six mois. Seulement, pour les grévistes, ce statut et provisoire et la carte qui l’accompagne, la fameuse «carte orange», ne permet pas à son détenteur de travailler, ni de quitter le territoire belge.
Par contre, expliquent les grévistes, un permis de séjour d’une année, c’est-à-dire l’obtention d’une «carte blanche», objet de leur revendication, leur permettrait non seulement de travailler, mais également de pouvoir quitter le territoire belge et d’y revenir sans risque d’être refoulés.


source nouvelle république
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bordjmenaiel.com
 
Des Algériens sans-papiers en grève de la faim à Bruxelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des jeunes algériens ont brûlé un âne vivant pour s'amuser
» La cote des timbres algériens
» Billets Algériens pour camp de prisonniers 1940
» Les sans-papiers
» Nouveaux billets algériens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BORDJ EL WEB - Vous êtes chez vous :: Bouillon de culture :: Algérie actualités-
Sauter vers: